04 84 49 04 77 contact@pppc.eu
Quand on parle de stratégie patrimoniale, on peut avoir l’impression que ce sont des termes “pour les autres”, qui ne s’appliquent qu’à des patrimoines d’extrêmes envergures…  Cependant, avec stratégie et méthode, chacun peut constituer et faire fructifier son patrimoine.

L’approche retenue pour cet article se veut opérationnelle, concrète et pragmatique. Les méthodes abordées s’appuient sur des pratiques éprouvées, et qui ont su évoluer et s’adapter, avec les apports des dernières recherches sur les entreprises leaders dans leur domaine, et aussi avec les outils proposés par les nouvelles technologies.

Aujourd’hui, les outils web et SaaS (Software As A Service) permettent le traitement d’un grand nombre de données, tout en proposant des synthèses lisibles en un regard sur les éléments les plus significatifs, pour identifier la solution patrimoniale la plus pertinente.

Concevoir une stratégie patrimoniale ne prend pas plus de temps

En effet, ne pas avoir de stratégie demande plus de temps en raison des efforts supplémentaires à fournir pour rechercher des solutions patrimoniales qui soient réellement en cohérence avec vos objectifs et votre cahier des charges.

De plus, vous avez probablement déjà rédigé des notes sur vos réflexions, vos recherches, sans prendre conscience qu’il s’agit déjà de « notes stratégiques ». Si vous avez déjà écrit des notes ou des listes d’objectifs, sur les projets que vous souhaitez réaliser pour vous ou votre famille, alors vous pouvez très certainement les adapter et les transposer en suivant une méthode pour formaliser une stratégie patrimoniale pertinente qui vous correspond.

Les étapes d'une stratégie patrimoniale réussie

Une stratégie patrimoniale peut se concevoir seul et à moindre coût

Grâce aux milliers d’articles présents sur le web, vous avez accès à des informations pratiques, retours d’expériences, livres blancs… qui peuvent vous permettre d’affiner votre vision et vos connaissances.

Pour autant, rechercher des informations et collecter les opinions d’autrui ouvrent également la voie à une certaine remise en question. En outre, pour obtenir des simulations fiables, il peut être nécessaire de confier ses données professionnelles comme personnelles, avec les aléas qu’on peut en attendre sur le plan du respect de la vie privée.

L’idée que vous puissiez maîtriser parfaitement la conception de votre stratégie, plutôt que de recourir à des outils stratégiques en ligne et/ou à un professionnel, correspond à une vision qui, en réalité, ferme l’accès à des informations de qualité, avec une vision sous un angle nouveau, et un échange d’expériences qui peut rapporter bien plus, par la réussite optimisée de vos projets.

La meilleure option consiste à discerner les marges d’améliorations potentielles de vos projets, par le test d’outils stratégiques et/ou par un dialogue direct et ouvert avec un consultant. Faites preuve de transparence dans vos objectifs, et votre cahier des charges, et les optimisations des solutions que vous construirez avec le professionnel pertinent que vous choisirez, récompenseront votre ouverture d’esprit.

Une réflexion stratégique en amont permet un meilleur ROI

Bien évidemment, le retour sur investissement (ou ROI selon la terminologie anglo-saxonne) du recours à un professionnel ou à un SAAS web, varie selon l’enjeux du projet, mais une Stratégie Patrimoniale offre six avantages fondamentaux qui ne doivent pas être négligés.

Pour vous guider, vous pouvez construire pas à pas cette stratégie (lien livre blanc) en paramétrant  les critères et les ratios d’analyse (KPI) pour vous permettre de synthétiser les informations sur vos solutions potentielles et de contrôler la cohérence entre votre vision de la solution, le but recherché et les objectifs à atteindre pour réaliser votre but (la finalité).

Le terme de stratégie s’emploie, depuis son origine, pour exprimer, la mission de gouverner et de gérer un ensemble de ressources dans le but de conduire un groupe, une communauté ou une région vers un but (exemple : assurer à toute la communauté des moyens de subsistance).

“L’Art de la Guerre”, inspiré des pensées de Sun Tzu, en 400 AV J.-C., a été considéré comme une référence en matière de stratégie militaire. Ses limites, et ses conséquences destructrices de valeurs, ont été démontrées depuis les années 80, lorsque ses principes sont appliqués aux domaines de l’entreprise.

Il peut y avoir parfois confusion entre  “but” et “objectif” : le but d’une stratégie, contrairement aux objectifs, ne comporte pas de délai précis, de planning strict ou de résultat chiffré à atteindre, il peut être assimilé à la “finalité” recherchée. Par exemple, en 2003, le président de Nintendo, Satoru Hiwata, annonce à ses collaborateur que désormais, “nous ne concourons pas contre Sony ou Microsoft, nous combattons l’indifférence des gens qui ne portent aucun intérêt au jeux vidéo”.

Le Président de Nintendo, dans cet exemple, donne ainsi l’orientation stratégique qui a permis de construire les axes stratégiques de R&D, de conceptions des produits et des plans d’actions qui ont conduit au succès disruptif de la Wii. Les objectifs sont les résultats à atteindre, dans un délai estimé, par les plans d’action qui concourent à la réalisation de la stratégie. Les plans d’action sont le déploiement opérationnel de la stratégie et s’inscrivent dans les notions d’éléments de construction de la stratégie, de tactiques ou de séquences planifiées, pour atteindre le but final pas à pas.

Dans ce contexte, le terme de Stratégie Patrimoniale est donc approprié à l’exercice consistant à gérer un ensemble de ressources dans le but de conduire son foyer, vers un but, un projet de vie.

Une stratégie patrimoniale, s’exprime bien dans un contexte de compétition et de performance, si l’on considère les  “attaques” que constituent l’érosion monétaire, l’érosion fiscale et le risque économique. En ce sens l’évolution de l’emploie du terme de Stratégie est tout à fait pertinent.

Une stratégie patrimoniale est optimisée lorsqu’elle s’accompagne d’une méthode et d’outils qui vous permettront de bénéficier des informations synthétiques, analytiques et de pilotage pour maximiser les performances de votre solution dès sa conception, mais aussi, au cours de son cycle de vie.

L’optimisation se fonde donc sur les Ratios Clés de Performances (KPI – Key Performance Indicators) qui ont été identifiés pour évaluer la performance des solutions envisagées. Une Stratégie Patrimoniale Optimisée suppose des éléments de comparaison objectifs et chiffrés entre plusieurs solutions possibles.